Observatoire éolien

 

 
 

Dernière mise à jour : 27/01/2016

Puissance installée

880 éoliennes installées en Belgique fin 2015, soit 2 229 MW

Fin décembre 2015, le parc belge se compose de 698 éoliennes terrestres et de 182 éoliennes en mer.

La puissance installée éolienne belge est de 2 229 MW répartis sur la Wallonie (708 MW), la Flandre (809 MW) et le territoire maritime fédéral (712 MW).

 
La carte ci-dessous illustre la répartition des puissances installées en Belgique (janvier 2015).

Production annuelle

Près de 5,7 TWh en 2015, soit 34% de la consommation électrique résidentielle de Belgique (1 632 000 logements)

Le parc éolien belge prend aujourd'hui une part significative dans le mix électrique. En 2015, il a produit de l’ordre 5,7 TWh d'électricité, soit 34% de l’équivalent de la consommation des logements belges (3.500 kWh/an par ménage) ou 7,4 % de la consommation électrique totale (77,1TWh en selon Elia).

 * Pour 2014 et 2015  : Sources : APERe, Facilitateur Eolien pour la Wallonie.

En absence de données des bilans régionaux, la production électrique annuelle d'une éolienne est estimée en fonction du taux de charge. Pour un intervalle de temps déterminé, le taux de charge (TC) est le rapport de l'énergie effectivement fournie par l’éolienne à l’énergie qui pourrait être produite si l’éolienne fonctionnait en régime continu à pleine puissance. On observe (suivant les données de production en provenance d'Elia) que le taux de charge annuel des parcs éoliens terrestres en Belgique se situe entre 23 et 26,4%, et en mer entre 38,8 et 41% (échantillon 2012-2015).

Dernière mise à jour : 11/01/2016

Puissance installée

182 éoliennes fin 2015, soit 712 MW

La croissance du parc sur le territoire maritime fédéral est programmée, mais la puissance installée est restée à 712 MW en 2015.

 
 

Production

Un potentiel de 2 496 GWh annuels en décembre 2015, soit 15% de la consommation électrique résidentielle de Belgique (713 000 logements)

 

 

* Pour 2014 et 2015  : Sources : APERe, Facilitateur Eolien pour la Wallonie.

En absence de données des bilans régionaux, la production électrique annuelle d'une éolienne est estimée en fonction du taux de charge. Pour un intervalle de temps déterminé, le taux de charge (TC) est le rapport de l'énergie effectivement fournie par l’éolienne à l’énergie qui pourrait être produite si l’éolienne fonctionnait en régime continu à pleine puissance. On observe (suivant les données de production en provenance d'Elia) que le taux de charge annuel des parcs éoliens belges en mer se situe entre 38,8 et 41% (échantillon 2012-2015).

Dernière mise à jour : 27/01/2016

Puissance installée

387 éoliennes fin 2015, soit 809 MW

En Flandre, l'association VWEA recense 87 nouvelles éoliennes installées en 2015 (et 7 éoliennes démantelées), pour une puissance nette de 205 MW supplémentaires, ce qui porte le total de puissance installée à 809 MW.

Production

Un potentiel de 1 714 GWh annuels en décembre 2015, soit 18% de la consommation électrique résidentielle de la Flandre (490 000 logements)

 

* Pour 2014 et 2015  : Sources : ODE et APERe, Facilitateur Eolien pour la Wallonie.

En absence de données des bilans régionaux, la production électrique annuelle d'une éolienne est estimée en fonction du taux de charge. Pour un intervalle de temps déterminé, le taux de charge (TC) est le rapport de l'énergie effectivement fournie par l’éolienne à l’énergie qui pourrait être produite si l’éolienne fonctionnait en régime continu à pleine puissance. On observe (suivant les données de production en provenance d'Elia) que le taux de charge annuel des parcs éoliens terrestres en Belgique se situe entre 23 et 26,4% (échantillon 2012-2015).

Dernière mise à jour : 17/02/2016

Puissance installée

311 éoliennes fin 2015, soit 708 MW

En 2015, 29 éoliennes ont été installées en Wallonie totalisant une puissance supplémentaire de 65 MW (contre 25 MW installés en 2014). Les parcs de Feluy (7 éoliennes), La Louvière (4 éoliennes) et Messancy-Hondelange (6 éoliennes) et des extensions sur les parcs de Berloz (7 éoliennes), Dour Quiévrain (2 éoliennes) et de Houyet (3 éoliennes) ont été mis en service.

Le parc éolien wallon compte également 76 MW en construction et 54 MW autorisés définitivement. La filière souffre encore des nombreux recours.

Au vu du niveau d’implantation annuel affiché ces cinq dernières années, une reprise soutenue du rythme d'installation est essentielle pour atteindre les objectifs wallons et européens de production d’énergie renouvelable.

 
La carte ci-dessous illustre la répartition des puissances installées en Wallonie (janvier 2016).

Le tableau ci-dessous reprend les projets en cours de développement et les parcs en fonction au 31/12/2015.

Cliquez sur l'image pour accéder au fichier.

 

 

Production estimée

Un potentiel de 1 500 GWh annuels en décembre 2015, soit 28% de la consommation électrique résidentielle de la Wallonie (428 000 logements)

 

* Pour 2014 et 2015  : Sources : APERe, Facilitateur Eolien pour la Wallonie.

En absence de données des bilans régionaux, la production électrique annuelle d'une éolienne est estimée en fonction du taux de charge. Pour un intervalle de temps déterminé, le taux de charge (TC) est le rapport de l'énergie effectivement fournie par l’éolienne à  l’énergie qui pourrait être produite si l’éolienne fonctionnait en régime continu à pleine puissance. On observe (suivant les données de production en provenance d'Elia) que le taux de charge annuel des parcs éoliens terrestres en Belgique se situe entre 23 et 26,4% (échantillon 2012-2015).

 

Eolien participatif

 

En fonction de l’étape de développement de chaque projet, les exploitants des projets éoliens se répartissaient comme suit en Wallonie fin décembre 2015. Cliquez sur l'image pour accéder au fichier.

 

 

En conséquence, la plus grande partie du marché est essentiellement détenue par les développeurs privés, comme le montre le graphique suivant.

 

 

En termes de puissance, la participation (supra) communale s’élève à 5,5% de la puissance totale installée, autorisée, en construction et en recours (84 MW sur 1521).


La participation des citoyens (structurés en coopératives pour la plupart) porte quant à elle sur un total de 47,6 MW (3% du total).

Ensemble, la participation des collectivités locales est de 8,7% du total des projets en recours, autorisés, en construction et en fonction.

Ces chiffres reflètent la situation de l’éolien participatif de 2002 à 2014, dans la mesure où les projets actuellement en fonction, autorisés ou en recours ont été développés il y a souvent plus de 2 ans. L’éolien participatif connait un succès de plus en plus marqué. De nos jours, plus aucun projet éolien ne se fait sans que la notion de retour financier à la communauté locale ne soit ouvertement discutée.

Actuellement, la grande majorité des développeurs propose un investissement d’au moins 20%, voire 25% (quand il s’agit par exemple de projets de 4 éoliennes) alors que plusieurs développeurs proposent même 50% de leurs projets aux collectivités locales.

 

Undefined
APERe asbl
Rue Royale, 35 - 1000 Bruxelles

Antenne d'exploitation :
Rue Nanon, 98 - 5000 Namur


Email. info_ad_apere.org
T. +32 (0)2 218 78 99